Ce document est avant tout un support de formation rapide à l'utilisation de Linux dans un réseau. Pour ce qui concerne l'intégration de stations GNU/Linux dans les réseaux des établissements de l'académie, voir plutôt les pages dédiées . Documentation applicable sur debian et dérivées avec environnement Gnome.

Régler l'adressage IP de la station GNU/Linux

IP fixe

Par interface graphique

Clic droit sur l'icone “réseau” et laissez-vous guider !

En ligne de commande

Prenons un exemple d'un établissement :

  • IP à régler sur notre machine : 10.81.145.76
  • masque de sous-réseau : 255.255.255.128
  • passerelle (gateway) : 10.81.145.126
  • serveur de noms (DNS) : 10.81.145.126

La machine en 10.81.145.126 sert bien de passerelle (gateway) et de serveur de noms (DNS) à la fois. Seul le masque de sous-réseau est bizarre pour un réseau 10.0.0.0…

On ouvre un terminal ou on passe en console, au choix. Cela se règle en trois commandes :

sudo ifconfig eth0 10.81.145.76 netmask 255.255.255.128
sudo route add default gw 10.81.145.126
sudo echo "nameserver 10.81.145.126" > /etc/resolv.conf

IP dynamique (DHCP)

Tout simplement :

sudo dhclient eth0

Et vous récupérez tout à la fois : adresse, masque, passerelle, DNS.

Pour vérifier si eth0 est la bonne carte Ethernet, vous pouvez voir les cartes éventuellement disponibles :

sudo ifconfig

Configurer le proxy pour pouvoir sortir sur Internet

Configurer le serveur mandataire (proxy) pour tous

Afin que le paramétrage du proxy s'applique à tous les protocoles (pas seulement http, mais apt et d'autres), allez dans Système/Préférences/Serveur mandataire. Compléter la fenêtre suivante :

Configurer le serveur mandataire (proxy) pour Synaptic

Lancer Synaptic et aller dans Configuration/Préférences/Réseau. Modifier le champ : Configuration manuelle du mandataire avec les bonnes valeurs.

Configurer le serveur mandataire (proxy) pour tous en ligne de commande

Si, comme moi, vous avez besoin d'installer (ou de mettre à jours) une machine GNU/Linux en utilisant apt-get et que celle-ci se trouve sur un réseau qui force l'utilisation d'un proxy HTTP, il faut saisir la commande suivante (à adapter à votre réseau):

export http_proxy=http://login:password@adresseduproxy:portduproxy

Exemple pour un serveur proxy Squid sans authentification:

export http_proxy=http://proxy.free.fr:3128

Configurer le serveur mandataire (proxy) que pour apt-get

Il existe une méthode qui applique ces paramètres uniquement pour apt.

Il suffit de placer la ligne “Acquire::http::Proxy “http://login:password@ServeurProxy:Port”;” dans le fichier /etc/apt/apt.conf.d/proxy (le créer au besoin). Voici une commande faisant ce travail directement :

echo 'Acquire::http::Proxy "http://10.255.25.156:3128";' > /etc/apt/apt.conf.d/proxy

Utiliser les imprimantes du réseau local

CUPS : Common Unix Printing System. Installé par défaut. Système/Administration/Impression.

Changer le nom de la machine

Récupérer le nom de machine :

hostname

Il suffit aussi de lire l'invite dans un terminal…

Changer le nom :

sudo hostname nouveau_nom

/etc/hosts /etc/hostname

Redémarrer le réseau :

/etc/init.d/networking restart 

Verrouiller Gnome

Ce qui suit a été testé avec ubuntu 10.10

Principe

L'environnement de travail de chaque utilisateur est contrôlé par le service gconf.

gconf détermine la configuration de l'utilisateur courant suivant les priorités suivantes

  1. valeurs obligatoires (définies par l'administrateur)
  2. valeurs choisies par l'utilisateur
  3. valeurs par défaut (définies par l'administrateur ou laissées conformes aux valeurs initiales)

Si la priorité la plus haute est définie c'est elle qui est prise en compte

Pessulus

Pessulus est une interface graphique de gestion des certaines valeurs de configuration utiles pour verrouiller une station

Il n'est pas installé par défaut mais est présent dans les dépôts ubuntu

Exécuté par l'utilisateur

Une fois installé pessulus est présent dans les menus Système → Administration → Editeur de verrouillage

Il permet à l'utilisateur de définir les règles pour la priorité 2 :

  • ajout, suppression d'imprimante,
  • modification des tableaux de bord
  • vérouillage d'écran
  • changement d'utilisateur
  • etc …

Cette utilisation n'est envisageable qu'avec un poste mono-utilisateur pour prévenir d'actions « maladroites » (suppression d'un panneau …) ou peu agressives (ajout d'applets) avec des utilisateurs peu bidouilleurs.

Exécuté en mode administrateur

Ce mode n'apparait pas dans les menus. Vous pouvez l'ajouter avec l'éditeur de menus ou simplement lancer la commande :

gksu pessulus

On voit cette fois-ci apparaître devant chaque case à cocher un cadenas

Dans cette configuration

* Pour un nouvel utilisateur du poste, la ligne de commande est désactivée mais l'utilisateur pourra modifier la clé s'il sait le faire (priorité 3)

* Pour un nouvel utilisateur du poste, l'impression est interdite mais l'utilisateur pourra modifier la clé s'il sait le faire (priorité 3)

* La configuration de l'impression est autorisée à tout utilisateur (priorité 1)

* L'enregistrement sur disque est interdite à tout utilisateur (priorité 1)

Editeur de configuration gcong-editor

Exécuté en mode utilisateur

Par défaut il est présent dans les menus, Applications → Outils système → Editeur de configuration

Il permet de régler toutes les valeurs de gconf.

Exécuté en mode administrateur

Avec

gksu gconf-editor

* Avec le bouton droit de la souris, on peut donner à une clé le statut “par défaut” ou “obligatoire”

* Les 2 items du menu fichier de gconf-editor “nouvelle fenêtre de configuration obligatoire” et “nouvelle fenêtre de configuration par défaut” permettent de voir les valeurs définies par défaut et obligatoires

En ligne de commande

C'est la commande gconftool-2 qui agit

gconftool-2  --type boolean --set /apps/panel/global/locked_down true

désactive les fonctions de modification des tableaux de bord (priorité 2)

sudo gconftool-2 --direct --config-source xml:readwrite:/etc/gconf/gconf.xml.mandatory --type string --set /desktop/gnome/background /usr/share/background/pingouin_serieux.png

impose à tous les utilisateurs le même fond d'écran (priorité 1)

sudo gconftool-2 --direct --config-source xml:readwrite:/etc/gconf/gconf.xml.mandatory --type boolean --set /desktop/gnome/lockdown/disable_print_setup true

interdit la configuration de l'impression à tout utilisateur (priorité 1)

Personnalisation sous Ubuntu 11.10

sudo apt-get install gnome-shell

sudo add-apt-repository ppa:gnome3-team/gnome3

sudo apt-get update
sudo apt-get dist-upgrade

Paquets supplémentaires

gnome-documents (cherche, organise et affiche vos documents.) gnome-shell-extensions-alternative-status-menu (pour pouvoir “Eteindre” en plus de “Mettre en veille”, sans avoir besoin d'appuyer sur la touche Alt.) gnome-shell-extensions-apps-menu (pour retrouver un menu des Applications comme dans Gnome 2.) gnome-shell-extensions-dock (pour retrouver un dock contenant les fenêtres ouvertes.)

Récupérer la liste des paquets installés

dpkg --get-selections > liste-des-paquets

Installer cette liste

 # sudo apt-get update
 # sudo dpkg --set-selections < liste-des-paquets
 # sudo apt-get -u dselect-upgrade
 

Installer cinelerra

  sudo add-apt-repository ppa:cinelerra-ppa/ppa
  sudo apt-get update
  sudo apt-get install cinelerra

Ordinateurs non intégrés au domaine windows

 
reseaux/stations.txt · Dernière modification: 2014/10/23 08:30 (modification externe)
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : GNU Free Documentation License 1.3
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki